fbpx

Le massage, un bien-être essentiel

Le massage, un bien-être essentiel

De sa conception à sa mort, l’être humain reste en lien avec le monde extérieur grâce au sens du toucher. Il ne pourra grandir et se développer normalement sans être lui-même touché régulièrement.

Premier sens à se développer, il perdure même quand la vue et l’ouïe ont commencé à faiblir.

Sens de la communication non verbale par excellence, le toucher nous permet de découvrir le monde grâce à un arsenal de capteurs sensoriels disséminés sur l’ensemble du corps en lien direct avec le cerveau.

Pourtant, notre société moderne amène l’individu à être de plus en plus isolé derrière son écran d’ordinateur ou de téléphone. Pour lutter contre cette disparition du toucher, on observe en parallèle une recrudescence des praticiens en massage de relaxation et des esthéticiennes.

Dans un monde où la machine est amenée à prendre une place prépondérante dans notre communication quotidienne, ce besoin de contact physique trouve sa réponse dans le massage.

Qu’il soit de relaxation ou médical, le massage est une pratique millénaire et caractéristique de l’être humain. D’où que l’on vienne, où que l’on aille, on trouvera une façon de masser particulière, issue de tradition ancestrale.

Le massage est doté de nombreuses vertus :

Il va tout d’abord détendre, apaiser et relaxer : quasiment toutes les techniques de massages se font dans un endroit calme, avec des lumières tamisées et sur une musique douce.

Le massage permet aussi d’éliminer les tensions musculaires qui se logent si facilement sur l’intégralité de la colonne vertébrale.

Il va favoriser la libre circulation du sang, de la lymphe mais aussi (dans un massage traditionnelle japonais ou chinois) du qi(ou plus simplement de l’énergie) ainsi que la bonne oxygénation des cellules.

A cet égard le massage permet de maintenir son corps en bonne santé au même titre qu’une alimentation saine et une pratique sportive régulière.

Au-delà de ces considérations physiologiques, le massage permet une mise en relation directe avec son corps et ses blessures. Il va avoir une dimension psychologique car ce toucher nous rappelle que nous ne sommes pas qu’un cerveau. Notre corps devient le réceptacle de bien des souffrances que l’on peut comprendre et évacuer grâce au massage.

Un bon massage devient alors une invitation au lâcher-prise et dans un cadre sécurisé autorise un voyage « magique » à l’intérieur de notre être le plus profond.

Il convient d’être vigilant quant au choix de son praticien en massage : bien sûr des diplômes sont indispensables pour pouvoir pratiquer, mais il faut aussi se diriger vers la personne qui aura un toucher juste, respectueux et bienveillant.